Accueil

aeres

L’auto-évaluation de l’établissement

L’autoévaluation et l’évaluation externe constituent les deux phases du  processus global d’évaluation défini par l’AERES. Son objet principal est la stratégie, établie  en référence aux missions de l’établissement et comprise comme l’ensemble des décisions qui l’engagent dans la durée et dont la cohérence se dégage à différents niveaux d’activité : conception, mise en œuvre, suivi et adaptation. Ses deux phases se déroulent successivement et s’articulent l’une à l’autre.

Le processus d’autoévaluation est pour un établissement un travail partagé, organisé et formalisé de réflexion critique sur son activité pendant une période de référence. Même attendue par une agence d’évaluation externe, il est piloté par lui.

Ce processus consiste à examiner le degré de réalisation des objectifs fixés au début de, ou pendant la période de référence, selon une démarche rigoureuse. Il contribue à approfondir l’identification des enjeux devant lesquels l’établissement est placé et, par là, constitue une étape importante dans l’élaboration de nouveaux objectifs stratégiques et dans le choix des moyens à mobiliser.

Une telle démarche est d’autant plus efficace dans sa mise en oeuvre et dans son acceptation qu’elle est partagée par un nombre significatif d’acteurs et qu’elle s’appuie sur un processus continu de suivi et de réflexion sur la qualité de son activité. Le registre de l’autoévaluation est celui de la sincérité et d’une réflexion réaliste et lucide. Enfin, le rapport d’autoévaluation est nécessaire à l’évaluation externe. Il est la pièce principale du dossier demandé à l’établissement.

Évaluation de l’établissement, les documents de référence  :
Procédure [.pdf]
Processus pour l’évaluation de l’établissement [.pdf]
Référentiel de l’évaluation externe [.pdf]
Repères pour l’auto-évaluation [.pdf]

Les commentaires sont fermés.